AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 
Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 11 Oct - 12:01

Le branle universel de la danse macabre



CALLA PETTERSEN

nom :Témoin des origines scandinaves. L'ailleurs au bout de la langue. Marque du fantôme pour lui rappeler que la vie est bien trop courte.  ▲  prénom : Fleur fragile pour une mauvaise herbe. ▲ âge et date de naissance : Vingtième année, chiffre rond qu'elle affectionne. L'âge adulte redouté par celle incapable de prendre de bonnes décisions. La jeunesse attrayante dont elle prend soin. La fête de la musique pour célébrer un anniversaire, il n'y a rien de mieux ! ▲  statut civil : Des corps de passage car elle ne sait pas s'attacher. Incapable d'aimer une autre personne qu'elle même. Lui, l'obsession malsaine d'une gosse en manque de repères. ▲ orientation sexuelle : Battements de cils pour attirer l'homme. Promesse d'une innocence envolée. Calla aime la virilité, l'expérience et les visages marqués par la vie.  ▲ metier : Pour le besoin d'un avenir meilleur, elle se plonge des les livres d'Histoire. Étudiante bien plus préoccupée par son professeur que par les cours. Le quotidien. La voix sensuelle comme gagne-pain. Elle offre un peu de bonheur aux messieurs solitaires à distance. Quelques fois sa plus belle robe pour accompagner les riches. La nécessité. ▲situation familiale : Seule. Fille unique. Personne avec qui partager ses jouets. Personne pour lui tirer les cheveux. Aucun complice ou innocent à faire accuser. Le mensonge et la manipulation. Une mère comme unique repère et Petyr, un véritable crane. Décoration du lieu où la magie opère. Boule de cristal et tarot, que des mensonges.  ▲ Ton espèce : La mort. L'odeur délicieuse de la pourriture. Dernier souffle qu'elle aspire pour ne pas dessécher. Faucheuse des âmes égarées, poussées à bout. Un peu d'aide, il n'y a plus de remords juste l'envie de ne pas dépérir.  ▲ traits de caractère : Calla est l'épine de la rose. Beauté empoisonnée. La gentillesse n'est que façade pour cette âme chaotique. Recherche perpétuelle d'amour. Elle aime sentir le regard des hommes parcourir son corps, se sentir désirée et repousser. Manipulatrice sournoise, elle reste dans l'ombre laissant d'autres payer pour ses méfaits. On lui donnerait le bon Dieu sans confession et elle en profite. La bonne copine, toujours présente pour connaître les secrets les plus sombres. Rare sont ceux qui voient sa véritable nature. Calla détruit tout ce qu'elle touche, c'est un besoin plus qu'une envie.  ▲ Que penses-tu des créatures ? : L'excitation du danger, de l’extraordinaire. Aucune surprise, l'enfant y a toujours cru. Bercée par les histoires effrayantes d'une mère prétendument extralucide. Elles sont belles les créatures, les erreurs de la nature. Curiosité omniprésente pour les autres, les différents.  ▲ groupe :Pigalle ▲ crédits : Charles Baudelaire, okinnel.
Rideaux de perles bruyants. La cloche pour annoncer l'arrivée d'un client. Élevée par une manipulatrice, une menteuse professionnelle. Voyante, médium surtout arnaqueuse. La facilité de l'argent. Les âmes faibles qui redemandent encore et toujours à être rassurées sur le futur, sur la mort. L'enfant aime jouer à Madame Irma, aiguiser ses talents d'illusionniste. Les belles paroles pour le sourire crédule. Comment ne pas croire une gueule d'ange ? ◆ La promesse d'un retour non tenue. Il est jamais revenu le géniteur du pays lointain, lui laissant juste quelques mots et un nom comme héritage. La grande faucheuse ou alors les belles cuisses d'une autre, elle ne sait pas, mais ce besoin d'être aimée par l'homme, par les hommes est une nécessité. ◆ Obsession malsaine pour eux. Quand les bleus se posent sur les carrures imposantes, les traits marqués. Secrets qu'elle veut connaître, les draps qu'elle veut partager. Un jeu vital, un passe temps dangereux car les sentiments se perdent bien souvent. Calla aime quand il résiste. Il la pousse à aller plus loin, à se surpasser. Le défi qu'il représente bien plus que l'attrait véritable. Quand ils ont cédé à la tentation, elle passe à un autre, prenant un malin plaisir à détruire les vies, les amours de ces faibles. ◆ L'ombre, le silence. Calla est la femme sournoise. La gentillesse intéressée. L'observatrice qu'on ne voit que quand elle le souhaite. Elle s’immisce dans les vies avec une agilité redoutable, s'accroche aux moindres gestes d'égarement. Calla est la démon au visage d'ange. ◆ Déstabilisante. La gamine n'est jamais là où on l'attend. Change de comportement comme elle respire. Calla arrive toujours à surprendre. Rien n'est jamais acquis avec elle. Il n'y a pas une, mais des centaines de possibilités, de comportements dictés par le cœur ou la faim. ◆ L'adrénaline, besoin de toucher la mort du bout des doigts pour se sentir vivante. Les ruelles sombres empruntées pour le danger prête à hurler, à mordre. Premier métro pour côtoyer les corps imbibés, se sentir meilleure qu'eux qui se noient dans l'alcool car elle n'aime pas se perdre dans le liquide. Modération afin de ne pas perdre le contrôle. ◆ La fois de trop, le risque inconscient. Mauvais jugement, mauvaise personne. Le contrôle lui échappe totalement alors que les secondes deviennent des minutes. C'est long, douloureux. Elle supplie, mais il n'entend rien. Le moment lui échappe, il n'y a plus que la chute. Cinq mètres puis le sol froid. Le marbre blanc devient rougeâtre. Un miracle, une malédiction plutôt. ◆ Celle qui aimait déjouer la mort aime à présent l'aider à accomplir son rôle. Pour les autres, pour rassasier la faim. Chacun pour soi et elle la première. Habillée de noir pour se fondre dans le nuit. Elle les suit, ceux qui puent la mort pour se repaître de l'âme du perdu. S'amuse du destin, de la fin qu'elle sait proche. ◆ Calla est une enfant. Rire facile, elle sautille et attrape les mains pour voguer vers des aventures trépidantes. Absence de limites, elle ne sait pas respecter le privé. Curieuse, elle ne se prive jamais de poser des questions dérangeantes avec son air innocent. Passe des rires aux larmes en un clin d’œil. Capricieuse cachée à la détermination exagérée. ◆ Histoires terrifiantes, elle en raffole. Elle se drogue à la peur et aux images macabres. L'éducation de la mère un peu étrange. Calla a grandi entourée de bocaux en verre où reposaient fœtus divers et organes. Crâne humain comme ami fidèle, Petyr, reste des histoires du père. La jeune femme affectionne l'étrange..

▲ bienfaiteur : le client régulier, le différent. Le respect de la gosse pour cet homme, elle se plie à ses moindres désirs. Toujours curieuse, beaucoup trop. La professionnelle laisse souvent place à la gamine insupportable. Elle saute partout, profite des endroits qu'il lui fait découvrir, parle trop de fort, mais il aime ça. Sentir cette jeunesse impulsive. Pour Calla, il n'est pas comme les autres. Pas forcément plus gentil, mais il y a quelque chose de différent avec lui.
▲  intitule du lien : une idée précise de ce que vous voudrez jouer. Donner des pistes au joueur qui vous demande un lien peu être utile et agréable donc n'hésitez pas.
▲  intitule du lien : une idée précise de ce que vous voudrez jouer. Donner des pistes au joueur qui vous demande un lien peu être utile et agréable donc n'hésitez pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 11 Oct - 12:02


   
Les filles d'abord


   
petrouchka wagner Amitié ? Peut-être...Plaisir d'être avec elle ? Absolument pas. Wagner lui rappelle sans cesse son erreur. Sa faiblesse envers l'homme qu'elle a aimé. Les liens du sang. La vengeance indirecte sur la victime innocente. Calla s'en prend à Petra car elle ne peut pas s'en prendre à l'autre. Préfère la haine qu'avouer ses sentiments, mais elle l'aime bien cette fille. .(melaluly)
   
Cat Fronsac petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.(Lady Azraël)
   
Ekaterina Bukovski Quelques paroles éveillant une curiosité étrange. Les mots mènent aux gestes. Caresses, baisers, moments intimes partagés. La femme est attirante plus que les autres. Ouvre les frontières. Calla en oublie son amour des hommes quand elle est près d'elle. Le hasard a fait se croiser les deux chemins à nouveau. Discussions plus importantes. Elles s'apprécient, de quoi perdre la jeune Pettersen. (timeless.)
   
Caprice d'Hoffelize petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.(rose adagio)
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 11 Oct - 12:02


Les garçons ensuite


montague rochas L’obsession du moment Le nouveau jeu de la capricieuse. Avec cet homme elle augmente le niveau de difficulté. C'est son avenir qu'elle risque dans cette partie qui promet d'être grandiose. L'adrénaline. L'excitation du danger. L'imbécile maladroite pour cette proie. La célèbre histoire de l'étudiante sous le charme de son professeur. C'est tellement prévisible ! Elle espère qu'il sera plus résistant que les derniers. Moins faible, moins prévisible car il est la pièce maîtresse de son tableau de chasse. Son chef d’œuvre de manipulation. (Pathos)
Khalil Brahms La moitié. L'être cher, celui pour qui elle est capable de tout. Amour platonique. Relation parfaite. La gamine ne peut vivre sans lui, sans ses bras, sans ses mots.  Il est la gentillesse. Elle est la cruauté. Ils se complètent parfaitement. Le garçon la rend meilleure. Il la rend belle. La femme peut sortir les griffes pour son âme sœur, perdre la tête pour lui. Son amour est la seule chose dont elle a réellement besoin pour se sentir bien. (SWEET DISASTER)
Victor Debauverie petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.(NEPTUNIUM 237)
Priam O. Androdomyus petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.(tearsflight)
Camille Mångata petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.(Lady Azraël)
Neron Rosebury Le charmant voisin. Victime de la mère séduisante. L'option mise sur sa belle gueule pour le protéger. Compagnon des soirées télé. Quand la solitude devient trop forte et qu'elle se met à réfléchir sur ses actions. Un régal pour les yeux. Un corps contre lequel se blottir dans le canapé. Un autre appartement où elle peut s'échapper. Fuir le quotidien. La proximité de l'autre pour son plus grand plaisir. (SWAN)
Dante Lochlann Le client. Deux chiens nés dans la misère qui se retrouvent. Calla se permet bien des choses avec lui. Joue plus que nécessaire. L'énerve. La gamine aime le voir s'énerver. Le considère plus comme un ami qu'un véritable client. Dépendance malsaine envers cet homme qui lui offre le luxe pour une nuit. Elle oublie son déguisement de femme forte pour sa véritable identité. La gosse joueuse et rêveuse qui aime toucher du bout des doigts le danger. (blasphemy)
Rubi Delenikas Un adversaire à sa taille. Deux gamins qui ne cessent de se chamailler pour la moindre chose. Des enfants aux gestes d'adulte. Les mains tapent. Les doigts pincent. Les mots blessent, mais le besoin de l'autre est tellement important qu'ils reviennent sans cesse l'un vers l'autre. Quelques gestes d'affections, des moments tendres qui ne durent jamais bien longtemps. Toujours à vouloir énerver l'autre, le pousser à bout. Ils ne savent pas s’apprécier, s'aimer même si les sentiments sont présents.(sbrnl)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 11 Oct - 12:02


Les RPs DEBUTES

[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.


Les RPs ABANDONNES

[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
>[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.


Les RPs ACHEVES

[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.
[url=URL]TITRE[/url] : Un bref résumé de votre contexte pour les intéressés qui veulent lire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 11 Oct - 12:22

LA VILE SANGSUE TENTATRICE QUI A BRISE WAGNER N°1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 11 Oct - 12:27

IL EST FAIBLE C'EST PAS DE MA FAUTE puis, il a aussi brisé mon petit cœur avec sa pimbêche J'attends pour me faire pardonner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 92
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015
Localisation : PARIS ET SES ENVIRONS.

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 11 Oct - 14:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 11 Oct - 14:52

On aime la 'banalité' Monsieur Rochas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 31
DATE D'INSCRIPTION : 19/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Lun 26 Oct - 18:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Lun 26 Oct - 18:27

TU JOUES A CA?



une p'tite idée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 31
DATE D'INSCRIPTION : 19/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Jeu 29 Oct - 1:05


je suis venue en touriste, punie moi à coup de Michael en mode adultère
nan plus sérieusement, ta Calla, elle est du genre à cacher sa condition ou à trop ouvrir sa gueule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Jeu 29 Oct - 1:32

si tu demandes...


Elle la cache même si elle en donne pas l'impression, Calla aime passer inaperçue, ne pas se faire remarquer (sauf quand y a un beau mec ) Puis sa mère est déjà "voyante" la famille a son quota de bizarrerie Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 31
DATE D'INSCRIPTION : 19/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Jeu 29 Oct - 1:39


j'ai peut être une idée
quand Cat est pas dans son délire "tuer-manger-nettoyer", elle peut être sympa du coup, ça se pourraient qu'elles s'entendent à peu près bien, et que Cat commencent à avoir des doutes sur elle, vu qu'elle peut ressentir les créatures, tout ça tout ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Jeu 29 Oct - 2:25

JE VEUX TROP LA SUITE!!! BB HAKEEM

Oui Genre deux très bonnes connaissances. Calla lui donnerait son bon visage, la fille sympathique, souriante, qui aime rire et vivre. Elle a pas de raison de manipuler Cat ni rien à gagner de cette relation donc elle n'a pas de raison de jouer. Elle serait elle-même tout en oubliant son mauvais côté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 43
DATE D'INSCRIPTION : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Mer 4 Nov - 8:37

Bon, Ruru + Calla = BASTON Mais je veux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Mer 4 Nov - 12:39

du fight Moi aussi je veux, Rubi est tellement attachant Tu as une idée ou tu veux qu'on cherche ensemble?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 128
DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Mer 4 Nov - 12:45

Touches à Calla et tu auras à faire à moi.  

Plus sérieusement, Calla, mon amour, me voici. Déjà, on garde l'idée de base qu'on a eu sur la ChatBox, c'est obligé. Ensuite, tu m'avais demandé si elles avaient encore de bons contacts; moi je dirais que oui, parce que la rancune c'est mal et que ma gargouille ne s'abaisserait pas à ça. D'ailleurs, je me disais qu'au début, elles n'avaient pas prévue de se revoir, mais que par un hasard/destin/quelque chose elles se sont recroisées et une chose entraînant une autre elles ont un premier véritable dialogue (parce que bon, je ne pense pas que les premiers avaient beaucoup de sens si ce n'est de la drague.   ) et elles auraient pu s'apprécier au fur et à mesure; et puis après faut voir.

Excuses, c'est un peu tout nul ce que je dis là, mais écrire via CDI c'est quand même sacrément étrange.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Mer 4 Nov - 14:05

protèges moi Eka et je te promets de te remercier comme il faut

C'est obligé de garder cette base Oui, on peut partir sur ça. Elles font les choses à l'envers, puis font connaissance, c'est pas mal! Eka est la seule femme qui fait de l'effet à Calla, elle aime les hommes la petite, du coup elle serait quand même un peu perdue. Pour la suite, on peut laisser le lien évoluer tout seul en rp, c'est toujours intéressant Je pense que Calla se sentirait proche d'Eka et libre de lui dire beaucoup de choses, un peu comme une confidente. Elle garderait certaines choses pour elle, car c'est Calla et que voilà, mais elle apprécierait vraiment Eka.

Pas besoin de t'excuser, c'est très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 43
DATE D'INSCRIPTION : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Mer 4 Nov - 18:59

Ah ouais, alors, Eka, tu protèges Calla, mais moi, MOI, IO IL TUO AMORE, tu me laisses en plan ?

Huuuum. Eh bien, Calla et Ruru sont deux enfants, du coup, je les vois bien se chamailler pour un rien, tout en essayant d'être proche, mais de façon un peu bancale, tu vois le genre ? En fait, je vois une relation assez malsaine. Ok je sors moi et mes idées morbides. Mais je les vois bien s'apprécier, sans vraiment savoir comment faire, ils sont différents, et je les verrai bien essayer de se pousser à bout, par n'importe quel moyen, physique, moral, jalousie, violence, alors que dans le fond, ils peuvent pas se passer l'un de l'autre ? HUUUUUUUM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Mer 4 Nov - 22:22

ne sois pas jaloux, c'est spéciale ce qu'il y a entre elle et moi

J'aime les choses malsaines ET j'adore trop ton idée. Ça correspond bien à Calla en plus! Je vois bien Pettersen ne pas supporter Rubi et en même temps avoir envie d'être avec lui  Genre la meuf qui sait pas ce qu'elle veut. Elle aurait ce besoin important d'être près de lui, de le voir, de lui parler sans vraiment comprendre  Enfin, j'ai pas grand chose à ajouter à ton idée Deux gamins qui jouent dangereusement, c'est trop de la bombe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 43
DATE D'INSCRIPTION : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Jeu 5 Nov - 9:05

Bien sûr que si, je suis jalouse Ma vengeance sera terrible
Oui, ça me plaît bien aussi tout ça Mais tu vois, je pense qu'ils n'auraient pas trop de limite dans les domaines pour emmerder l'autre Je dis ça parce que Rubi ne sait pas faire la différence entre amour, plaisir, relations, il mélange un peu tout. Du coup, même si Calla l'envoie chier, parfois il risque d'être assez tactile avec elle, et si il voit en plus que ça l''embête, il va pousser le vice encore plus loin parce qu'il a pensé trouver une faille. Mais je vois bien, genre, ils passent une soirée entière à se taper sur la tronche, après, ils sont crevés, ils se posent, et genre ils sont tout choupi, en mode Ruru qui a la tête posée sur l'épaule de Calla. Et puis BIM, tout explose d'un coup et c'est reparti
Du coup, si ça te va, je t'ajoute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Jeu 5 Nov - 12:09


OMG J'AIME TROP TROP Calla n'a pas de limite rien qu'à voir avec pépé Rochas Elle a aussi un peu de mal à faire la différence, enfin, elle s'attache facilement aux gens bien qu'elle essaie de faire semblant qu'elle n'a pas de cœur. Après Calla a ses humeurs, il y a des jour où effectivement si il se montre tactile, ça ne va pas trop la gênée bien au contraire et d'autre où elle va péter un câble! Faut pas oublié non plus que Calla est une gamine donc si Rubi la touche, elle va avoir le besoin de lui rendre le geste, le truc qui ne termine jamais  Je sens qu'on va bien s'amuser!
Je t'ajoute aussi bientôt, du coup j'ai hâte de jouer notre en rp! Tu me dis quand tu es libre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 43
DATE D'INSCRIPTION : 31/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Jeu 5 Nov - 12:21

Oh j'aime trop ça Ils vont être tellement bancales ça va être trop bien
JE SUIS LIBRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 170
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 8 Nov - 15:10

j'ai zéro idée mais coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   Dim 8 Nov - 19:19

coucou joli blondinet . Tu as une préférence pour le genre de lien? je vais aller lire relire ta fiche (honte à moi je n'avais pas vu ton message, je suis désolée )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le gouffre de tes yeux, plein d'horribles pensées
» Panda multi élément cercle 199 en plein coma éthilique :x
» Temple des âges - Taverne en plein air.
» Projet de partie SDA, le gouffre de Helm
» Les rappeurs de rues quand ça rap pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA RONDE DE NUIT :: AUTOUR DE MOI LES FOUS :: LES CARNETS-