AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 
Punis-moi avec des baisers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Punis-moi avec des baisers.   Sam 10 Oct - 21:37

Le bruit et la fureur



WAGNER PETRA

nom : Wagner, comme Richard. Saveurs d'Allemagne, puis finalement d'Autriche qui viennent se répercuter sur le patronyme, les racines qu'ils ne peuvent plus oublier malgré les époques passées. Généalogie de prodiges, ceux qui de leurs doigts créent des arts et des œuvres inachevées mais parfois convoitées. Créativité, imagination, inspiration, les trois mots qui ont défini pendant de longues années les membre de la famille. Vérité dévoilée, valeurs oubliées, génération brisée, désormais considérés comme des ratés. Peinture, sculpture, musique, danse. Ils ont perdu ce petit quelque chose, suprématie volée par les autres. ▲ prénom : Petrouchka, comme dans les histoires de cette dernière. Petrouchka, ne pleure pas. Vaines moqueries qui ne l'ébranlent pas, haussement d'épaule et l'ombre d'un sourire en réponse aux références redondantes. Petrouchka, on ne la surnomme pas. On a pourtant essayé. Mais on a vite compris. Qu'il ne valait mieux pas. Ne pas massacrer l'héritage donné, ce qu'ils faisaient déjà dans la simple prononciation qu'ils ne maîtrisaient pas. ▲ âge et date de naissance : Vingt-et-un ans, six juin 1994. Le temps passe, elle ne le voit pas. Ce n'est qu'un chiffre, qu'elle ne fête plus. Ou qu'elle n'a jamais fêté. Perte de temps inutile. ▲  statut civil : Célibataire. C'est le zéphyr qui file entre vos doigts, refermant votre paume alors qu'elle est déjà loin. L'amour, c'est pour les enfants, qu'on lui a dit maintes et maintes fois. C'est inutile. Infructueux. Un fardeau pour tes épaules, qu'on rabâche alors qu'elle n'a de cesse de répéter qu'elle a compris. Fausse vérité. Elle n'a rien compris. Et elle ne se l'avoue pas. C'est faible, d'aimer. ▲ orientation sexuelle : La peur du toucher des hommes, la peur du regard des femmes qui longent ses courbes. Chaque caresse sur son épiderme, frisson de crainte qui parcourt l'échine alors qu'elle serre la mâchoire, les poings, que la respiration s'emballe. Contact difficile, muscles tendus. Les plus mauvais souvenirs qui remontent. Il n'y en a qu'un face auquel elle ne cille pas. ▲ metier : L'argent, il manque. Les caisses ne se renflouent pas aussi rapidement qu'elle le souhaite. Danseuse au Moulin Rouge, les prunelles posées à chaque mouvement qu'elle entreprend. Tête d'affiche, on vient pour ses prestations et on essaie d'en savoir plus, sur la donzelle qui se cambre au rythme de la mélodie. On la suit, dans la rue. On l'harcèle, on l'attrape par le poignet et ce sont des supplications qu'elle articule. Elle essaie de se montrer confiante, mais ce sont ses genoux qui cognent les pavés des ruelles assombries alors que les mains se perdent dans ses cheveux. Combat perdu, elle cède, puis reprend son chemin. Demain est un autre jour, qu'elle répète. Aussi étudiante,   histoire d'avoir un diplôme, sans grande conviction d'accomplir des prouesses. ▲situation familiale : Plus de parents. Partis, ailleurs, faire leur vie. Ils le méritent. D'avoir une existence meilleure, une fin de vie qu'ils apprécient. Ne plus avoir à s'occuper des tyrans. Deux grands frères, une petite sœur. Tous des chenapans, les viles créatures que l'on craint. Qu'elle craint. ▲ Ton espèce : Faucheuse. N'a jamais été aussi proche de la Mort. Le regard qui se brouille, les corps qui finissent par tomber. Plusieurs fois, elle a tenté. D'arrêter le dessein funeste. Les enfants qui s'effondrent alors qu'ils ont encore toute une vie à contempler. Elle a essayé. Elle a échoué. Les succès ne sont comptés que sur les doigts d'une main. ▲ traits de caractère : Artistique, astucieuse, attachante, aventureuse, compatissante, concentrée, créative, critique, débonnaire, débrouillarde, droite, empathique, indulgente, minutieuse, observatrice, faussement sociable, bagarreuse, bornée, boudeuse, casse-cou, émotive, envieuse, imprudente, impulsive, maladroite, râleuse, résignée, réservée, sournoise. ▲Que penses-tu des créatures ? : Fascinantes. Réelles et pourtant, on en parle comme s'ils étaient encore des mythes. Les histoires courent toujours, les légendes, les récits à en faire frémir les plus courageux. Elle, elle n'est pas effrayée. Les supposés monstres me font moins peur que la race humaine, qu'elle avoue sans grande difficulté. ▲ groupe : Barbes. ▲ crédits : Betsy pour l'avatar, l'en-tête, Serge Quadruppani pour les citations.
Spoiler:
 

EN COMPLEMENT DE LA FICHE.

QUOTES. Reine des citations de films, ou de séries. Une situation, une réplique. Parfois, on la regarde bizarrement, parce qu'on ne comprend pas où elle souhaite en venir. Elle vous cite les films classiques, les moins connus. A croire qu'elle passe son existence devant les longs métrages.
PERMIS. Seulement moto. Pas de voiture. Elle n'a jamais réussi à manier les grosses bagnoles. Elle préfère zigzaguer. Dangereusement. Elle continue, parce qu'elle aime la sensation. L'air qui souffle sur ses pommettes saillantes. Harley Davidson Street 750. Elle manque de tomber. Plusieurs fois. Elle ne s'inquiète que pour son précieux. Pas pour sa gueule. Quant bien même elle est consciente du fait qu'elle risque gros. Foutue maladie.
ÉTUDIANTE. Sa réputation la précède, à l'université. La fille qui danse à Pigalle. Soupir qu'elle laisse échapper, par habitude des remarques, des commentaires. Des regards qui se veulent jugeurs et négatifs. Lassée de ces derniers.

▲  COULD YOU BE MY NEW FATHER ? (M) : Petra, elle n'a jamais connu la figure paternelle après ses cinq ans. Seul un tyran animait la vie de ses frères, et la sienne. Elle n'a jamais admiré celui qui était censé l'élever après ses cinq ans, celui qui faisait du favoritisme. Longtemps, ses deux frères aînés se sont le plus rapprochés de l'exemple d'un père. Bienveillants, protecteurs, compréhensifs. Mais certainement pas la maturité d'un adulte, quand bien même ils ont grandi depuis. Lui, c'est un homme, pas comme ses frères qu'elle verra toujours comme des enfants. Admirative, presque naïve devant la prestance, devant la silhouette qu'elle suit aveuglément. (à développer)
▲  DAMN IT, JUST DON'T TOUCH MY MOTORBIKE (M/F) : S'il y a une chose matérielle que Petra chérit, c'est sa moto. Harley Davidson Street 750, sortie en 2014, achetée dès lors que la sortie fut officielle. Elle y a mis ses économies, le moindre centime sur ce tas de ferraille. Depuis son appartement, elle voit les paumes qui s'agitent sur le siège de son bijou. Des mains inconnues qui se baladent, qui tâtent. Ça l'énerve. Tellement. Elle descend les escaliers, elle se mord la lèvre inférieure. Vous pouvez arrêter ça, s'il vous plaît ? qu'elle prononce, presque craintive, feignant la confiance. (à développer)
▲  LAST BREATH (M) : Accident de moto, tombée dans le fossé. Satanée pluie. Foutu temps qui déconne. Elle s'est blessée, Petra. Elle saigne. Et quand ça coule, ça prend énormément de temps à s'arrêter. Maladie qui ronge, fardeau. Une simple coupure bénigne devint dangereuse, hémorragies qui commencent et qui peinent à s'arrêter. Dans le fossé, on ne l'entend pas. Ce sont des murmures qu'elle laisse échapper, faute de pouvoir crier, bien trop assommée. Puis lui, il sort de nulle part. Comme le sauveur de cette dame en détresse. (à développer)
▲  LES POINGS SERRÉS (M/F) : Le soir, les rues sont calmes à Paris. Mais dans certains quartiers, ça chahute. Ça crie. Ça hurle. Ça hurle à plein poumon, à la Mort, ça demande à achever. Parfois, on perd conscience. On se plonge dans une folie, une idiote suprême qui vient à contrôler le corps. Petra, ça lui arrive. Oh que oui, elle se sent invincible. Elle se sent si puissante, alors qu'elle n'est qu'os brisés. Combats de rue. Oui, elle y a goûté. Elle a aussi goûté les pavés, le visage qui s'écrase sur les allées. Elle git, là. A croire que c'est sa spécialité. Puis lui (ou elle), il arrive. Il lui tend la main alors qu'elle tousse, pour récupérer sa respiration. A chaque fois, elle tombe sur lui, quand elle a des emmerdes. Comme si lui aussi, il aime se défouler sur les corps. Mais il n'a jamais l'air mal en point. Toujours propre. Toujours clean. Peut-être les points, les phalanges qui sentent le carmin. (à développer)
▲  LE SPECTATEUR DANS L'OMBRE (M) : Les pas, dans le Jardin des Tuileries. Il est deux heures du matin passé, les environs sont silencieux. Pas un chat. Elle danse, les mouvements d'une chorégraphie de ballet qu'elle n'oublie pas. Ça change des gestes effectués aux spectacles du Moulin Rouge. C'est doux, ça apaise les sentiments, la colère, la haine, la méprise. Elle sent le regard, sur sa silhouette qui s'articule de mouvements doux mais brusques à la fois. Elle ne dit rien, Petra. Silencieuse, elle ignore la compagnie non-voulue. Elle a l'habitude, des yeux posés sur elle. Chaque soir, ou presque. Mais un jour, elle va s'arrêter. Et demander. Poser les questions. Dans toute la délicatesse dont elle peut faire preuve. (à développer)
▲  L'ANGE SUR L'EPAULE (M/F) : Il (ou elle) pue la Mort. Elle ne sait pas pourquoi, mais c'est comme si le dessein funeste voulait s'abattre sur lui. Pourtant, il a l'air jeune. Innocent. Droit. Petra, ça fait longtemps, qu'elle ne s'est pas mise en travers de ce destin. D'habitude, elle laisse faire. Elle laisse les corps tomber. Parfois, il y a cette limite. Elle se demande. Pourquoi doivent-ils mourir, si jeune ? Elle est tiraillée. Son âme, à lui, elle a l'air délicieuse. Savoureuse. Pure. Elle aurait envie d'y goûter. Mais en même temps, ne mérite-il pas de vivre ? (à développer)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Sam 10 Oct - 21:37


Les filles d'abord


x wagner petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
calla petterson petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.


Rajouter un lien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Sam 10 Oct - 21:38


Et les mecs ensuite


x wagner petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
x wagner petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
priam O. Androdomyus petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.
pseudo du personnage petite phrase description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien description du lien.


Rajouter un lien:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Sam 10 Oct - 21:39

Your turn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 264
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Dim 11 Oct - 11:31

J'aimerai bien un lien. Je te punis avec des baiser quand tu veux.

Si ça te va, je prendrais bien le pré-lien Last Breath. Priam aussi fait de la moto - c'est quelqu'un qui aime faire des choses à risques, et il adore la sensation de vitesse et de danger donnée par les bolides à deux roues. Il aurait pu croiser Petrouchka en moto, elle roulait vite sous la pluie, il décide par réflexe de la suivre, et la retrouve blessée ? Je sais pas si ça t'irait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Dim 11 Oct - 12:02

Je t'attends.
Il est coolos ton monsieur, aimer ressentir les sensations fortes, c'est le must du must, Petra aurait du mal à vivre sans.  Du coup, ça me dérange absolument pas que tu prennes le lien, ça me fait plaisir même Petra ça doit être la fille la plus fragile sur cette Terre, mais ça doit aussi être la première à prendre les risques les plus stupides, insensées, à se jeter la tête la première dans les situations les plus chelous. Après je sais pas trop si elle serait blessée genre vraiment (mais je pense pas, j'ai pas envie qu'elle ait une jambe pétée), ou genre assommée, un peu à côté de ses pompes, avec une bosse sur le front et les mains égratignées (ça suffit pour la faire chialer comme un bambin, grave sexy ) Nah du coup, même en étant assommée, le premier truc qu'elle demanderait c'est si sa moto est toujours vivante « Aide-là... Mon... Bébé... Ma... Moto... » /pan/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 264
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Dim 11 Oct - 12:06

Assommée et un peu cognée, c'est déjà bien. J'imagine la meuf qui pleure fort parce qu'elle a un caillou et une égratignure. Et Priam " ... ça va ? " " MA MOTOOOO. relève la. RELEVE-LA. " la meuf hystérique limite. Je ris. Priam penserait qu'elle a le sens des priorités

Priam sait pas faire face aux larmes. Il va paniquer devant la demoiselle en pleurs. Ca risque d'être drôle et mignon, tiens. Je pense que, dans le fond, il trouverait ça chou (les larmes qui coulent, la morve. so sexy. damned. ) Il lui dirait de faire attention, et après il saurait pas quoi faire de socialement parlant. Il sait juste buter des créatures, lui. Les dangereuses. Il trouverait ça ironique qu'une faucheuse pleure comme un bébé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Dim 11 Oct - 12:21

Ah mais ce serait tellement ça, elle va gueuler pour sa moto, la nana a mis toutes ses économies dans cette connerie quoi le seul truc matériel qu'elle affectionne, c'est sa bécane. Ah d'ailleurs j'ai une question, j'la pose ici, maybe t'as la réponse Ils se reconnaissent entre créatures ? Petra je sais que si elle voit qu'elle a à faire à quelqu'un qui n'est pas humain, elle va lui dire cash « Mais t'es quoi en fait ? » Par contre, s'il veut la relever en lui prenant la main itout, elle va flipper sa maman parce qu'elle a peur des gens des hommes, des femmes, le contact physique, ça la perturbe directement « Aide moi mais me touche pas gars, pervers   » Après voilà, Petra est chiante, c'est bien connu. « Relève ma moto. Pas comme ça, tu fous quoi, sois doux. Incompétent. » entre deux reniflements d'une sexytude encore jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 264
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Dim 11 Oct - 12:24

Je sais que les gargouilles reconnaissent les autres. Je suppose que c'est réciproque ? pour le contact, Priam a cessé d'avoir des tabous, il pourrait la tripoter que ça lui ferait presque rien. du coup il va pas comprendre si elle lui demande de pas la toucher, mais il obtempérera sagement. Bonne gargouille, gentille Priam comprendra qu'elle veuille qu'il fasse attention à sa moto, mais il risque de lui répondre avec humour noir, si elle l'engueule. " bah écoute, fais le toi même. ah non tu peux pas. donc tu te tais. et tu regardes un mec qui s'y connais en bécane faire. merci. cordialement. bisous. " tant d'amour, tavu. ça va être électrique. (je l'imagine trop en train de renifler et d'essuyer ses larmes, avec le maquillage qui cool, trop sûr d'elle, en mode #je commande uesh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Dim 11 Oct - 12:35

Bon du coup, on a réglé ça par MP, ravie d'avoir fait affaires avec toi joli minois La plus gentille des gargouilles qui puisse exister sur cette Terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Lun 12 Oct - 18:18

je veux mon lien petpet.
j'me disais que ton pré-lien le spectateur dans l'ombre ça pourrait totalement convenir à vic, je l'imagine bien observer petra pour la dessiner. et puis vic c'est rare qu'il parle, alors le truc du "je te regarde mais je dis rien" c'est tout à fait lui.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Lun 12 Oct - 18:47

coucou toi.
je crie au voyeurisme. pervers. stalker. je pense qu'elle finirait par se demander ce qu'il veut, ce dude étrange, et qu'elle irait le voir avec ses gros sabots, discrètement, genre quand il a la tête baissée sur ses feuilles pour dessiner, elle s'éclipse et arrive par derrière pour lui faire peur (et lui faire rater son dessin, tristesse ). mais j'aime, j'imagine bien la scène en plus. elle serait flattée d'être prise en modèle. elle dessine comme un pied petra, j'pense. après je la vois bien feuilleter ce qu'il dessine (sans demander, j'te vole tes feuilles yolo ) et essayer de reconnaître ce qu'il a pu dessiner itout Arrow "oh un hérisson " mais c'est un truc complètement différent t'sais, en gros /pan/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 281
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Ven 23 Oct - 11:47

C'est quoi tous ces magnifiques liens proposés dans ta fiche ?

Du coup j'ai craqué pour lui : LES POINGS SERRÉS, la petite qui aide la téméraire quand elle est trop blessée, infirmière qui viendrait en une poignée de main lui donner de réconfort. Elle ne sait pas parler Hyacinthe, elle bégaie souvent du coup j'ai l'image absolument trop chou de la bestiole qui l'observe tendrement. Petra risque de voir quelques fois la panthère au lieu de la blonde des glaces lui sourire. On pourrait jouer sur les deux registres, la confiance silencieuses quand elles sont toutes les deux humaines et la méfiance quand elle est en mode panthère (parce que c'est dangereux ces animaux là ). Je suis désolée, je n'ai pas vraiment développer mais ce lien me plait, je pense qu'il y a pas mal de choses à faire


Les plaies
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 128
DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Lun 26 Oct - 22:12

Oye oye, moi aussi je viens réclamer ma part, ma belle.   J'aimerais même te piquer ce lien là; DAMN IT, JUST DON'T TOUCH MY MOTORBIKE (M/F).
Parce que c'est clairement quelque chose que ma petite Eka pourrait faire, en fait. Parce que la vitesse, c'est un peu comme aller contre le temps. Alors ta jolie Harley, elle risque de la frôler du bout de ses doigts, intriguée, intéressée, attirée. Ce serait plus fort qu'elle, en fait, forcément, elle s'excuserait après pour avoir touché quelque chose qui ne lui appartient pas, parce qu'elle est bien élevée cette petite demoiselle, mais au fond des yeux il y aurait une petite lumière qui supplierait Wagner de l’emmener faire un tour.
Après, à toi de voir si tu veux bien de moi pour ce lien, ou alors on peut partir sur autre chose si tu as une meilleure idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Mar 27 Oct - 19:34

(HYA) Et j'ai même pas terminé de les créer, j'avais encore quelques idées à proposer mais si celle-ci te plaît, franchement, je te la donne. Et j'aime beaucoup ce que tu as décris. Je les vois pas parler énormément, du moins pour l'instant, assez mystérieuses les deux. Déjà que Petra est loin d'être bavarde de base (surtout si elle vient de se faire taper dessus Arrow), je vois la relation un peu par les yeux, communication des regards, des légers sourires pour Petra. Je pense que Petrouchka ne connaîtrait même pas le prénom de l'enfant, ne chercherait pas à le savoir. Un prénom, c'est pas vraiment important pour elle. Elle aurait l'impression de la connaître quand elle est en humaine, n'aurait pas peur d'elle, sentirait une sorte de présence réconfortante, douce. Puis en panthère, elle serait beaucoup plus méfiante, Petra n'agirait pas vraiment de la même façon, plus distante plus... retirée. Elle connaît la Hya humaine, mais la Hya panthère, imprévisible selon elle

(EKA) Moto Tu peux le prendre, ça me gêne pas Petra est pas vraiment partageuse, surtout si elle reçoit rien de spécial en retour. Genre ouais, elle pourrait lui faire faire un tour, mais l'idée même ne lui passerait pas par l'esprit sauf si Eka lui dit clairement et lui propose un truc en échange. Surtout qu'elle la connaît pas. Et qu'elle a déjà touché son bébé sans lui demander Après, au bout d'un moment, au fil de la relation (après que Petoche se soit énervée contre Eka et son impolitesse ), quand elles se connaîtront mieux (c'est pas bien compliqué, faut juste prendre Petra avec des pincettes, pas la froisser, pas lui faire peur ), elle pourrait l'emmener faire un tour. Elle conduit un peu comme une malade donc faudra pas lui en vouloir. Arrow Mais pour l'instant c'est Pripri qui a la moto de Petra et Petra la moto de Pripri #voleuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 128
DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Mar 27 Oct - 21:48

Oh, je suis si heureuse que tu m'acceptes.  
Petr' pourra s'énerver sur Eka', il n'y a pas de soucis là-dessus, elle le mérite pour avoir touché à ce qui ne lui appartient pas. Mais bon, si ça part trop loin, elle risque de malencontreusement crever une roue de la belle moto de Priam.  & je dis bien malencontreusement, n'est-ce pas. & si elle apprend que ce n'était pas la sienne et bien dans ce cas elle recommencera avec celle de son Harley D.  
Sinon, pour aller un peu plus loin que cela quand même, car ça serait bien triste de s'arrêter en si bon chemin, je vois bien Eka l'épier après l'incident, en fait.   Soit parce qu'elle est intriguée par ta petite faucheuse, soit uniquement parce qu'elle ne sait pas quoi faire et que cela l'amuse énormément. Un air de déjà vu avec quelqu'un a déjà croisé, qui sait ? Ou alors elle la confond malheureusement avec quelqu'un d'autre, avant de comprendre que c'est la fille à la moto et non celle de la poste qui a ouvert son courrier. Un petit truc comme ça, quoi, qui pourrait pimenter. Idk. Je ne sais pas. C'est à toi de me dire si tu serais tentée par quelque chose comme ça ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 264
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Mar 27 Oct - 21:50

J'met mon grain de sel.

Eka pourrait reconnaître la moto de Pétra chez Priam et se demander quoi, et vice-verça, reconnaître la moto de Pripri aux mains de Pétra.

#repart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 128
DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2015

MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   Mar 27 Oct - 22:13

Quel grain d'sel, j'aurais même dis grain de riz. Badam tss.
J'y avais pensé en plus, mais je me suis dis qu'il faudrait que je te demande d'abord via CB s'il pouvait une histoire comme ça; tu m'as devancé; j'en suis ravie d'un certain côté. Mais du coup, cela pourrait l'intriguer et elle chercherait à comprendre, dans un premier temps, en observant Pet', puis limite, directement en allant voir Pri' après; où tomber sur les deux ensemble, d'un coup. jouer les entremetteuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: Punis-moi avec des baisers.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Punis-moi avec des baisers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai baisé avec mes parents, c'était cool
» couper Queu avec un marteau
» Jouer avec une sauvegarde d'un autre PC
» Tutorial: Bien débuter avec Photoshop
» Druide, quelle couleurs de peau va avec quelle couleurs ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA RONDE DE NUIT :: AUTOUR DE MOI LES FOUS :: LES CARNETS-