AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 
II. GARGOUILLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 65
DATE D'INSCRIPTION : 09/06/2015

MessageSujet: II. GARGOUILLE   Mer 7 Oct - 14:03


Les gardiens de l'humanité.

Gargouilles. Gardiens. Anges de pierre. Un ornement des façades pour les plus naïfs, des monstres de pierre pour chaque humain lisant un ouvrage. Inanimés. Figés et condamnés à observer la foule se presser sur les parvis des édifices religieux. Les gargouilles sont les muets. Leur apparence s’est modifiée, passant d’un chat chez les pharaons, à une chouette chez les grecs. Ils sont ce que les humains souhaitent d’eux. Prennent la forme la plus appréciée. Là pour veiller sur l’humanité, pour éviter le déclin et la guerre. Leur espèce est moindre, le don étant difficile à transmettre, ils sont peu, éparpillés dans le monde, l’œil veillant sur les espèces, au besoin parfois de réguler les populations, qu’elles soient humaines ou surnaturelles. Leur origine est inconnue. Dieux ayant chutés sur Terre ? Serviteurs d’entités plus grandes ? La légende veut qu’ils soient l’œuvre d’un sculpteur, d’un génie leur ayant donné vie. Fabulations. Le commencement de l’histoire a été oublié, perdu.

L’apparence est changeante. Chouette, chat ou pierre. C’est à leur choix de voguer, de s’adapter. L’apparence humaine est un leurre, comme les trois autres. La véritable n’est jamais montrée, car sous les voiles se trouve la misère, un corps décharné. Des ailes qu'ils possèdent tous comme point commun, de grandes noires qu'ils conservent sous leurs traits humains, mais beaucoup les ont coupées, car les plumes sont trop complexes à cacher.

Ils foulent le monde sans souci de mort, sans craindre la faux sous leur gorge. Rien qui ne puisse les tuer. Condamné à errer, c’est leur sort, leur fardeau. Séparer la tête du corps ne les empêche pas de se relever. Rien ne les arrête. Malédiction plutôt qu’un don.

Carnassier. Ils dévorent les âmes noircies, la crasse qui geint. Les repas prestigieux sont les assassins. Le cœur, c’est ce qu’ils convoitent, pour la croyance que tout s’y loge, que le Mal s’y tient.

Espèce peu représentée, ils ne sont que quelques uns qui arpentent encore le monde. Les autres se sont figés, demeurent statue pour le restant des jours. Créer une nouvelle gargouille est souvent un échec. Il est nécessaire de procréer avec un mortel, mais l'enfant meurt souvent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larondedenuit.forumactif.org
 
II. GARGOUILLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Florsha Meuh, la gargouille de Slaanesh
» WH40K - Extensions - Apocalypse & Imperial Armour
» Nouveau Boss, nouveau Dofus !
» Soirée du Vendredi 13 Aout 2010 chez Fouman
» Mon Petit Cthulhu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA RONDE DE NUIT :: LA NUIT JE MENS :: REGLEMENT :: ANNEXES-