AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 
LES ILLUMINATIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 07/11/2015

MessageSujet: LES ILLUMINATIONS   Sam 7 Nov - 22:57

beau comme la rétractilité des serres des oiseaux rapaces



Beau Caligari

nom : Caligari, comme un certain docteur ▲  prénom : Beau, la monosyllabe, on attend toujours une autre finale, c'est aussi abrupt qu'une rupture d'anévrisme ▲ âge et date de naissance : en 1350, il avait une cinquantaine d'années, sa vampirisation a amoindri les rides de l'âge, oubli de la date exacte, comme le vin, il s'est bonifié ▲ statut civil : acide sulfurique ▲ orientation sexuelle : les créatures du bon Dieu ▲ metier : dompteur de monstruosités dans un cirque d'hiver, éloge de la difformité ▲ situation familiale : aucune recensée ▲ Ton espèce : sang froid ▲ traits de caractère : courtois, mythomane, narcissique, fou, malsain, néfaste, curieux, maniaque, inconstant, éternel insatisfait, toqué ▲ Que penses-tu des créatures ? : du sang aux canines, des hurlements à la pleine lune, le chant irrésistible des femmes de Poséidon...il fait partie de l'envers du décor, des coulisses de la foire aux monstres ▲ groupe : PIGALLE ▲ crédits : tumblr, pathos, Lautréamont, Rimbaud

{1} aime jouer à la roulette russe, flirte avec le hasard mortuaire, aime sentir le canon contre sa tempe, se flingue souvent, sans succès {2} comme une traînée de poudre fraîche, l'odeur sur sa peau d'albâtre, le moire sur blanc {3} monsieur Hécatombe, aime provoquer des morts incongrues, des chutes de piano du septième (non pas ciel) étage {4} fasciné par la génétique, il façonne ses créatures comme Frankenstein, des hommes-bêtes à photographier, la chirurgie du mal, faites qu'il ne vous opère jamais, vous vous retrouveriez avec des dents de morse {5} des poches de sang, il en a une dizaine, des stocks, des réserves pour l'hiver {6} les alliances à ses doigts effilés ? des souvenirs en pagaille, des triomphes, des trophées guerriers, certaines femelles ont essayé de s’accoquiner avec le Diable, l'échec à chaque fois {7} les jeunots à la tombée de la nuit qu'il hypnotise de ses yeux vairons, le brun sombre, le brun terrien, la source infernale et le bleu ciel, royal, le bleu des anges déchus {8} la cigarette au bec, jamais allumée, pour faire parler les curieux {9} ex-médecin fou dans les camps de la mort, a toujours profité des guerres pour ses expériences loufoques {10} ce n'est pas le méchant de l'histoire, relisez le scénario

ton pseudo : spf  ▲ ton âge  : 23 poussières ▲ ton pays : l'hexagone ▲ ta fréquence de connexion : j'aime me faire désirer ? ▲ comment t'es arrivé ici ? ELLE est toujours dans les sales coups ▲ ton avis sur le forum : beauté qu'on adule ▲ un commentaire ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 07/11/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Sam 7 Nov - 23:06


UNE SAISON EN ENFER





(personal jesus) Le masque de corbeau au bec blanc triomphe au milieu des fumets déliquescents, monticules en putréfaction. L’odeur de charogne prend aux tripes. Vêtu de noir, le docteur de la peste écrase les os sous sa semelle bénie des dieux. Il brûle les macchabées, la seule façon d’endiguer le mal. Les messes sont pour les abrutis du clergé. Lui c’est le cortège du feu. Pendant des années, Beau Caligari semble immunisé, mais il n’y a qu’un pas qui sépare le vivant du spectre de la mort, il n’y a qu’une traversée à bord de la barque de Charon. Une pièce pour le tribut d’une mort honorable. C’est comme ça qu’on devient un homme. Le premier bubon à la surface terne de la peau rugueuse et cornée. Il ne s’inquiète pas, il sait. Muet comme une tombe, il poursuit sa besogne. C’est dans le déni qu’il arrive à taire la hantise de son humaine condition. Il a enterré sa femme il y a deux ans. Une brave fille du village. Il se souvient du goût des lèvres ternes, la première gelée recouvrant de son linceul hivernal le corps de la malheureuse.

Vingt-cinq millions de victimes en cinq ans. Il ne pense quand même pas en réchapper. Son œuvre, l’œuvre de toute une vie : un charnier. Alors que l’épidémie ravage le monde, le docteur engendre d’autres monstres pour le « bien de l’humanité ». Il teste différents procédés pour enrayer la machine infernale. Prétexte qu’il emploie. C’est dans sa grange qu’il opère et met les mains à la chair sous l’œil curieux d’une créature de la nuit. Celle-ci ne cherche qu’à se nourrir d’un corps encore à peu près sain. Les temps sont également durs pour les dents longues. La découverte du sieur fou lui redonne foi. Peut-être que celui-là fera l’affaire, peut-être qu’il guérira ses semblables, redonnant des sources inépuisables de sang.

C’est aux portes de la mort, quand le délire survient, qu’il le cueille.
C’est un autre sommeil qui l’attend. Plus cruel. Plus statique.
Un temps pour tout, vivre, mourir et…

(in the flesh) Le goût des autres, au plus profond de leurs carotides. Caligari hallucine, rêve de rêver encore, boit jusqu’à la lie, trépasse dans une extase inédite. C’est une grossière erreur que d’étreindre cet être fasciné par le morbide. Il est l’agent du Diable en personne. L’éternité n’est pas une damnation, l’héritier spirituel de Faust entend déjà le glas, les glorieuses trompettes de la mort, le clairon de la vilénie, l’apothéose de la science anatomique. Les guerres voient passer cette ombre délétère. Dans les tranchées, dans le creux des chaumières, dans le vide cireux des yeux écarquillés. L’appel des loups hurlant à la lune rouge, les croix gammées, les chants des officiers furieux. Il finit dans le cirque d’hiver parisien. Bouquet final. Beau promène ses rejetons dont la tête est cachée dans un sac de toile et il les dévoile ensuite à la foule d’élus fantastiques. Le scalpel pour arme de prédilection. La carnation dorée, la recherche de l'absolu. Il est partout, là où les hommes s'entretuent, là où la rage n'est plus réservée aux chiens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 92
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015
Localisation : PARIS ET SES ENVIRONS.

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Sam 7 Nov - 23:11

MAIS CE CHOIX, BOWIE QUOI
Et le personnage qui va avec, tu veux notre mort
BIENVENUE parmi nous, et bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 07/11/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Sam 7 Nov - 23:34

JE VEUX TA MORT OUI. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 439
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 0:17

CE CHOIX Sérieusement, ce choix il est trop parfait En plus un vampire
Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 07/11/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 0:26

merci la jolie poupée de porcelaine...(bonne à croquer ? ahem)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 128
DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 0:48

Je me meurs. Bowie + ce personnage + ta plume. J'en perds mes mots, mais je t'aime déjà.
Bonne chance pour la suite en tout cas; j'ai hâte de lire tout ça krr krr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 281
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 8:07

Bienvenue : )
Bien beau personnage que tu nous prépares !


Les plaies
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 104
DATE D'INSCRIPTION : 02/11/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 11:25

J'approuve Bowie. Mon tee-shirt à son effigie aussi.
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 175
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 11:49

BOWIE. JE L'EPOUSE. avec sa gueule tordue, de fou, et ses yeux vairons  et alors, tu nous prépares un pur toqué, monsieur-je-fais-et-expose des monstres Interdiction d'emmener Mahaut dans ton cirque


    FANTASMAGORIES
    you are nothing but wild beast wearing human skin △ You are an amalgam of survival instincts, of roar and resistance. fury, wrath, vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 170
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 13:21

WOOOOOH, c'est beau par ici (je sors Arrow)
je vais reprendre les paroles des autres mais BOWIE QUOI, merci de faire du bien à mes yeux et puis quel personnage ! sinon on fait comment pour se faire embaucher dans son cirque de l'horreur ?
bienvenue dans le coin et bon courage pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 07/11/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 15:28

*rassemble la secte Bowie*

Ekaterina moi aussi je t'aime déjà, puis Vikander est à tomber...

Hyacinthe pour une fois que tu ne me reconnais pas visiblement *mode furtif*

Milo, tu as aussi un autel dans ta chambre ?

Mahaut tu as l'habitude de mes toqués, ils ne te font JAMAIS le moindre mal, ce sont des bidules pacifistes...ahem je peux emmener Rubens alors ?

Arthur j'aime tellement tes choix aussi, tu peux ramener ton CV je l'étudierai avec soin :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 175
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Dim 8 Nov - 16:56

Rubens il va te suivre sans problème, il suit tout le monde, surtout les vieilles sangsues


    FANTASMAGORIES
    you are nothing but wild beast wearing human skin △ You are an amalgam of survival instincts, of roar and resistance. fury, wrath, vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 11
DATE D'INSCRIPTION : 04/11/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Lun 9 Nov - 12:59

Bowie.... Un dieu ! Et ce personnage... Un dieu (de la mort) aussi !

BIENVENUE ! Et bon courage pour la suite de ta fiche, bien qu'elle soit déjà terminée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 18
DATE D'INSCRIPTION : 05/11/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Lun 9 Nov - 16:15

J'approuve bowie tout autant que tout le monde, franchement bête d'idée What a Face

BIENVENUUUUUUUUUUUUE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Mar 10 Nov - 10:11

WHAT? BOWIE? SERIOUSLY? ( )
& cette plume, bwuarf C'est cruel de ramener de si jolies merveilles
j'suis in leuv'
Bienvenue avec ce personnage prometteur qui claque sa mémé en string léopard
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 175
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Mar 10 Nov - 14:39


BIENVENUE CHEZ TOI

Tes personnages sont toujours dingues à chaque fois, peut-être un peu plus  . Ce docteur fou qui se plait à sortir ses griffes lorsque la guerre fait rage, lorsqu'il sait que l'humanité court vers son déclin, j'aime, c'est effrayant, bien foutu  . Il pourrait être l'un des quatre cavaliers  . Rubens souhaite qu'il partage ses poches de sang avec lui  

Désolé pour cette validation pire que tardive


Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pour ce faire, tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



    FANTASMAGORIES
    you are nothing but wild beast wearing human skin △ You are an amalgam of survival instincts, of roar and resistance. fury, wrath, vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 25
DATE D'INSCRIPTION : 07/11/2015

MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   Mar 10 Nov - 23:38

merci pour vos jolis mots de bienvenue

Ambroise, chut, c'est toi la perfection !

merci Mahaut ! ce retard ne te ressemble pas : p
j'avoue, cavalier de l'apocalypse, ça claque comme titre ! Rubens aura toutes les poches de sang qu'il voudra ! : 3 (s'il le paye en...nature ?) mwahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: LES ILLUMINATIONS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ILLUMINATIONS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour à tous !
» [Clos]Un marché de Noël pour Bridgeport
» [Fêtes de Noël] Illuminations
» La fête des Lumières ou Illuminations
» Les Illuminations De Noël S'Enparent Du C-42

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA RONDE DE NUIT :: AUTOUR DE MOI LES FOUS :: LE METRO :: DESTINATION ATTEINTE-