AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 
(M) OLLY ALEXANDER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 104
DATE D'INSCRIPTION : 02/11/2015

MessageSujet: (M) OLLY ALEXANDER   Mer 4 Nov - 21:03

vieille canaille



Elios Combes

nom : Combes, fut un temps et avant que Milo ne pose la main sur lui, il s'appelait encore Delcroix. Il l'a oublié, a préféré raser son passé de but en blanc, jusqu'à s'accaparer le nom de son "maître". ▲  prénom : dans l'avant, il se faisait nommer Bastien, sans deuxième prénom aucun. Suite à son adoption à la SPA il s'est fait renommer Elios par l'adoptant lui-même, ce qui lui convient tout autant. ▲ âge et date de naissance : Paris la polluée, le 13 juin 1990, il a, de fait, seulement 25 ans. ▲  statut civil : célibataire. ▲ orientation sexuelle : pour ne pas vous mentir, je le voyais assexuel, ne me demandez absolument pas pourquoi. Cela dit, il y a toujours moyen de négocier, pourquoi pas après tout. ▲ metier : animal de compagnie à plein temps, blanchit et logé gratuitement.▲situation familiale : elle reste assez libre, toutefois il n'a plus aucun contact avec sa véritable famille. La seule qui lui reste donc, se résume à Milo dans son entièreté. Il fait office d'un frère, d'un protecteur et d'un protégé, autant que d'une figure paternelle.  ▲ Ton espèce : change-peau, il n'est ni un beau lion, encore moins un aigle sublimé par les nuages. Il n'est qu'un chien, bâtard tout comme sa nature. Il ne correspond à rien, vacille entre deux néants.▲ traits de caractère : démonstratif, énergique, franc bien que profondément introverti et ayant peu confiance en lui, défaitiste, protecteur, passionné, à l'écoute, revanchard, expressif.▲ Que penses-tu des créatures ? : étant lui-même le fruit du Diable, il ne sait quoi en penser. Elios n'est même pas au courant de la véritable nature de Milo, et, ayant toujours été considéré comme une erreur de la nature, il voit la chose de cette façon. S'il ne juge pas les autres, il se juge lui-même et ne trouve pas de stabilité au niveau identitaire ; plutôt chien ou humain, être change-peau n'est pas mince affaire. ▲ groupe : au choix. ▲ crédits : submvrine.
▲ Il est le fruit interdit d'une consommation avant mariage. Il n'aurait pas dû être là. Il n'aurait pas dû vivre de cette manière. Sa mère était si belle, si croyante, la main posée sur le crucifix autour de son cou. Elle croyait en l'amour, le vrai qu'elle allait pouvoir célébrer à l'église. Elle avait tout juste vingt-trois ans, des étoiles dans les yeux, une histoire datant de deux ans. Lui, il avait sa confiance, elle croyait le connaître jusqu'au bout des doigts. Rien ne fut. Elle fut amadouée, peut-être tiraillée par l'envie au même titre qu'Eve avec sa pomme. Dans tous les cas, il n'attendit pas de passer la bague au doigt pour faire grincer son lit. Quelques jours plus tard, il n'était plus qu'un profond souvenir - doublé d'un change-peau.

▲ La nouvelle fit mauvais ménage au sein de la famille Delcroix. Elle avait été trompée la pauvre fille, enceinte de surcroît ! Impensable pour les parents qui bien trop penchés vers le catholicisme, ne laissèrent d'autres choix à l'enfant de garder ce qu'elle portait en son ventre. Qu'ils allaient l'aider à l'élever, en faire un homme - ou une fille - bon et bien, non pas comme son ordure de père. C'est ainsi que Bastien vit le jour dans ce foyer doré, propre à outrance et rythmé par des prières délicates autour d'une table.

▲ A partir de là, tout est absolument libre, jusqu'aux 17 ans de Bastien. C'est à ce moment-là que la découverte se fit. Et pas des moindres. Sans comprendre, sans savoir, à chaque lune levée il sentait son ventre se tordre. Là, ce fut le début des emmerdes, de la fin. Victime de cette vision, de voir ce fils tant adulé en tant que chien - et qu'il fut fier de montrer à sa mère sa capacité à être exceptionnel - il n'eut droit qu'à des crachats en pleine figure, des insultes, des pleurs, des cris. Ce fut une longue et dure soirée, si bien qu'au bout de quelques heures il n'avait plus que sa propre peau à porter sur son dos. Vous pouvez faire ce que vous voulez, la réaction de sa mère, de A à Z je vous le laisse, tant qu'il est foutu dehors et rejeté.

▲ Jusqu'à ses 20 ans, tout est possible, bien évidemment surtout l'errance au final. Il allait squatter chez des potes à gauche, à droite, terminait dans la rue, se débrouillait comme il pouvait tout en frappant contre son reflet dans le miroir. En somme, Bastien ne savait pas ce qu'il était, il ne comprenait pas et ne voulait pas comprendre. Il ne voulait pas être comme ça, il se sentait honteux, incapable de choisir. C'est en passant pratiquement tout ses derniers mois en tant que chien qu'il fut attrapé par la SPA. Il était maigre, dans un piteux état et le lieu dans lequel il s'était retrouvé n'était pas des plus dignes. Il aurait pu même pourquoi pas devoir se faire piquer, encore une fois c'est totalement libre ! De toute manière il s'était fait à l'idée qu'il allait claquer derrière des barreaux.

▲ Puis Milo a débarqué, a chopé le jeune chien au vol pour lui offrir un nouveau foyer. Dans tous les cas, ça fait bien cinq ans qu'ils se traînent dans les pattes et Elios - tel qu'il se nomme maintenant - n'a jamais eu le courage de lui avouer sa véritable nature qu'il ne comprend pas lui-même. Il passe 99% de son temps en tant qu'animal, non pas en tant qu'homme, et quand il le fait il donne de son possible pour que Milo ne le voit pas. De peur de rejet, de peur de finir seul encore une fois. A ce propos, il peut avoir une peur viscérale de ceci, l'abandon précisément qui pourrait lui bouffer la vie. En tant que chien Elios est bien évidemment fidèle, à sortir les crocs en cas de besoin, grogner et vice-versa. Le meilleur ami de l'homme, sachant se calmer quand il le faut.

Cinq ans c'est rien. Cinq ans c'est qu'un chiffre sur le papier, c'est qu'un collier entouré autour de son pelage et enlevé le plus clair du temps ; cinq ans c'est pourtant de la confiance, de la complicité, un sourire maladroit à mi-avoué, des hoquets contenus, des confessions hasardeuses. Milo ne sait pas qui est Elios, Elios ne sait pas qui est Milo. Finalement, ils croient tout savoir et se retrouvent comme deux idiots face à un mur de béton qu'il faut creuser. Le plus jeune est effrayé à l'idée qu'il puisse l'envoyer dans les roses, quant à l'autre, ça ne lui viendrait même pas à l'esprit qu'il puisse être autre chose qu'un animal. L'un dans l'autre, des non-dits se murmurent, dissimulés derrière des regards affectueux. Une caresse sur le haut du crâne, un entassement sur le lit en pouffant de manière juvénile. Tout est bien dans le meilleur des mondes. Jusqu'au faux pas. Jusqu'à ce que son petit morceau de boue se fonde dans la vase. Tout ça pour ce coeur palpitant. Tout ça pour ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 104
DATE D'INSCRIPTION : 02/11/2015

MessageSujet: Re: (M) OLLY ALEXANDER   Mer 4 Nov - 21:27


everybody do the flop

Merci d'être là, je t'aime déjà, même que j'irais t'acheter des friandises si tu prends mon clébard adoré. Faisons bien, faisons vite ! Pour commencer, le pseudo n'est pas négociable, en revanche son nom et son prénom d'avant, ça l'est parfaitement - même si j'aime bien l'association. L'avatar ça risque d'être très compliqué en sachant que j'ai eu l'idée du personnage grâce à la tête d'Olly. En plus, crap, il est trop mignon, tu peux pas l'envoyer dans les choux. Concernant l'histoire, les passages libres sont précisés, je le voyais juste vraiment être né dans une famille pro-catholique, avec une mère trop croyante qui fut trompée pour être sautée ! Le vil manant. On peut toujours négocier, reste à voir ce que tu me proposes. Pour ce qui est du lien, il y a énormément de possibilités, surtout en sachant qu'Elios peut avoir une sorte de phobie de l'abandon et une perte identitaire certaine. Rien que Milo qui puisse apprendre la nouvelle, ça risquera d'être sympa, la suite tout autant en finissant par en apprendre plus sur l'un l'autre - et en l'occurrence la nature gargouille de Milo. Donc OUI, nous pouvons faire beaucoup, nous allons faire beaucoup !



Du reste, pour ce qui est de l'activité, ayant un EDT plutôt chargé, une réponse toutes les deux semaines me suffit amplement. Pour ce qui est des lignes ainsi que des mots, sache que me concernant je tourne généralement autour des 800 - 1000 mots au minimum, selon l'inspiration je peux écrire beaucoup, reste seulement à avoir le temps ! Dans tous les cas, tu fais comme tu le sens tant que tu me donnes de quoi travailler,t u vois ? T'inquiètes pas, je vais pas te taper, la vie à l'arrière est maîtresse, tant que je suis un peu tenue au courant, ça me va - éviter de disparaître du jour au lendemain donc. SINON, si tu prends mon petit Elios, je peux t'assurer que tu auras des tas de liens, mon amour éternel ainsi qu'une attaque de papouilles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 18
DATE D'INSCRIPTION : 05/11/2015

MessageSujet: Re: (M) OLLY ALEXANDER   Jeu 5 Nov - 20:08

ouaich

(le bonjour le plus sobre de l'histoire des bonjours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 104
DATE D'INSCRIPTION : 02/11/2015

MessageSujet: Re: (M) OLLY ALEXANDER   Jeu 5 Nov - 20:10

VOUZICI.
Dis-donc, t'es bien bonne en bouclé blond, je propose de former un trouple avec Arthur. Ça fera mac avec ses deux bitchies, mais c'est pas grave. Amour et riz sur toi mon clébard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 18
DATE D'INSCRIPTION : 05/11/2015

MessageSujet: Re: (M) OLLY ALEXANDER   Jeu 5 Nov - 20:54

LE. GROS. HAREM. comme t'es en rut toi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 104
DATE D'INSCRIPTION : 02/11/2015

MessageSujet: Re: (M) OLLY ALEXANDER   Jeu 5 Nov - 21:03

J'ai plein d'amour à donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 281
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: Re: (M) OLLY ALEXANDER   Ven 6 Nov - 18:26

SCENARIO PRIS


Les plaies
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: (M) OLLY ALEXANDER   

Revenir en haut Aller en bas
 
(M) OLLY ALEXANDER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA RONDE DE NUIT :: AUTOUR DE MOI LES FOUS :: LES PORTRAITS :: SCENARIOS PRIS-