AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 
WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 4
DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2015

MessageSujet: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Lun 26 Oct - 20:32

We are the warriors that built this town



De Barthélémy Clarissa Asrielle-Léona

nom : De Barthélémy. La particule à la noblesse. L'ancienne puissance dans le sang, qui bout encore dans les veines. La famille unie et puissante, mafia des temps modernes. Un nom synonyme de mort et de désastre pour ceux qui ont le malheur d'être différent de l'humanité.▲  prénom : Clarissa Asrielle-Léona. Des prénoms qui fleurent bon l'aristocratie. La longueur comme pour amadouer. Pour camoufler ce qui viendra aspirer la vie et le sang. De jolies syllabes. Cal, ou Cla, ou Léo, ou As', pour ceux qui sont assez proches d'elle pour se permettre ce genre de familiarité.  ▲ âge et date de naissance : Un 8 décembre, il y a de cela 38 ans. Mais sur diverses cartes d'identité, l'âge change, se meut au rythme des besoins. Parfois la quarantaine sonnante, et souvent plus proche de la trentaine. Un simple chiffre, qu'on falsifie aussi bien qu'une teinture de cheveux.▲  statut civil : Divorcée. Autrefois, un homme. Pour l'assurance et l'argent, pour contenter la famille, qui ne pensait pas qu'une femme pourrait être à leur tête. Puis la révélation. Elle n'a plus besoin d'alliance ou d'hommes. ▲ orientation sexuelle : Homosexuelle, assumée. Elle l'a toujours su, l'a découvert et exploré tardivement, récemment. Elle a eu un mari, deux grossesses non complétées. Mais seules les femmes ont à présent le charme qui la rend plus douce et plus tendre. Son amour aux courbes et aux lèvres féminines. ▲ metier : Officiellement, à la tête d'une multinationale, entreprise numérique, technologique, informatique, femme d'affaire et PDG, lionne affamée et féroce. Officieusement, elle est la matriarche d'une fortune familiale et d'un clan de chasseurs pluriséculaires, elle-même chasseuse de haut vol. ▲situation familiale : Une foultitude de cousins, cousines, oncles et tantes, parents, qui gravitent autour d'elle, figure matriarcale de leur clan de prédateurs de ceux qui se sont éloignés de l'humanité. ▲ Ton espèce : Sincèrement et complétement humaine. L'amour de la simplicité, et la haine de ceux qui transcendant cette nudité de l'âme, pour ceux qui n'en ont souvent pas, ni le souvenir ni le goût.▲ traits de caractère : Dominatrice. Intelligente. Féroce. Tranchante. Vive. Agressive. Rusée. Jalouse. Possessive. Entière. Assurée. Confiante. Hautaine. Noble. Loyale. Fidèle. Cruelle. Cynique. Séductrice. Joueuse. Manipulatrice. Ambitieuse. Charismatique. Âme de leadeuse. Froide. Sang-froid incroyable. Voyageuse. Cultivée. Dépensière. ▲ Que penses-tu des créatures ? : Entités repoussantes, elles existent et doivent être exterminées sans compassion aucune. Elles ne méritent que le feu et le métal pour dernière offrande. Elles se repaissent d'une humanité, pour combler celle qui leur a été retirée. C'est presque trop miséricordieux que de leur offrir d'ôter leurs vies infâmes. ▲ groupe : Barbes.▲ crédits : votre réponse ici  votre réponse ici

▲ Est toujours armé d'un petit colt au manche d'ivoire et de bois rouge. L'arme est toujours chargée. Elle est d'ailleurs une tireuse d'exception, que ce soit à l'arbalète, au tir à l'arc ou aux armes à feu, même si elle préfère les bons vieux couteaux de lancer, quitte à choisir. ▲ Malgré son côté très féroce et masculin, surtout quand elle dirige d'une main de fer son entreprise, elle reste très féminine et très à la mode. En réalité, elle n'a que faire de ses vêtements, mais sa mère lui a appris la politesse et l'art du caméléon. Être une femme mal habillée de nos jours est plus remarquable que de se vêtir de marques luxueuses. ▲ Admiratrice des félins. Possède trois chats aux noms d'impératrices, toutes des femelles hautaines et narcissiques. Elle a d'ailleurs un quelque chose de félin dans son attitude, sûrement copiée à ses amies. Clarissa ressemble parfois à une lionne sur son territoire, et il n'est pas rare de songer à elle dans les termes d'une reine, surtout dans sa famille. ▲ A une fascination morbide pour les créatures qu'elle tue. Leur mythologie, leur histoire l'intéresse au plus haut point, comme si elle avait un plaisir pervers à connaître ce qu'elle détruit. ▲ Suite à deux grossesses non menées à terme, à cause d'un souci génital, elle est devenue stérile. Haine des enfants et de leurs cris, parce qu'elle n'y aura jamais le droit. C'est là son unique faiblesse, que ce soit interne ou chez les De Barthélémy : son incapacité à procréer et à allonger la lignée. Elle se maudit pour ça, et se torture mentalement depuis des années. ▲ Les hommes qu'elle juge insipide, qui jamais plus ne la toucheront. La peur de ceux qui hypnotisent dans le noir. La crainte de leurs désirs insatisfaits et inacceptables. L'ex-mari devenu conseiller. Les femmes seules ont sa tendresse, celles qui partagent son lit et un instant de sa vie. Celles aux cheveux doux et aux regards de biches. ▲ Elle est irrémédiablement attirée par l'ardeur, la passion et les tempéraments forts. Si elle déclare préférer la douceur et la gentillesse, c'est le jeu et la cruauté qui ont son excitation. Elle aime dominer, voir qu'on essaye de la dominer. C'est un divertissement malsain qui se joue sous son crâne. Elle aime avoir affaire à quelqu'un qui se battra, jusqu'à ce qu'elle le brise. ▲  A une peur bleue de l'altitude. L'homme n'est pas fait pour voler. Le vertige qui coupe le souffle. Etourdissement de l'assurance. Elle ne s'offrira cette émotion que seule. Jamais elle ne voudra montrer sa faiblesse à autrui. Mais parfois, le regard qui se colle, qui cligne d'appréhension. Le ciel n'est pas pour elle.

ton pseudo : pripri    ▲ ton âge :  vieux    ▲ ton pays : fantastique.    ▲ ta fréquence de connexion : 4/7 environ.▲ comment t'es arrivé ici ? DC de Pripri ▲ ton avis sur le forum :    ▲ un commentaire ? tumblr, Heiterr.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 4
DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2015

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Lun 26 Oct - 20:33

Farewell, I've gone, to take my throne



Le sourire que je fis avait cette pointe effrayante d'assurance qui faisait vaciller les plus grands. Le genre qui montre les dents, mais pas pour la beauté des crocs, plutôt pour la sauvagerie grondante dans la gorge, les lèvres étirées pour dévoiler ce qui pourrait mordre. Les griffes qui semblent vouloir m'attraper. La cruauté qui étreint mes traits.« Il est à moi   » je souffle, et mes hommes s'écartent avec quelque chose de militaire qui me plaît. Ici, je suis la seule à commander. Main mise sur les De Barthélémy, et tous ceux de notre sang. La mafia n'a rien à nous envier. Fortune, armes, hommes de main. Grâce à l'argent amassé par mes ancêtres, nous avons aidé à fonder Paris, nous avons à chaque aube de l'humanité aidé celle-ci à se relever, en massacrant ceux qui s'éloignait trop. La bestialité aux tripes, le sang aux crocs, l'éternité aux abysses. Rien n'est accepté, que la mortalité simpliste. Je m'approche d'un mouvement félin, mes longues jambes fuselées frottant l'une contre l'autre dans un ersatz de séduction. Le vampire face à nous grimace, tente de s'échapper, mais la tête vole. L'écarlate noir s'épand, dans sa fin. « Nettoyez. » L'ordre est doux, grave. Un claquement de doigt. Une femme s'approche, en tenue noire semblable à la mienne, harnachée dans ce qui ressemble à des affaires pour les missions spéciales. Je range ma machette à ma ceinture non sans l'avoir essuyée avec amour. « J'ai rendez-vous dans dix minutes avec Sir Lancaster. Mes vêtements. » Alors qu'autour de moi bruisse les activités, je me dénude sans pudeur pour vêtir un déguisement. Celui avec lequel je vis depuis des années. Celui de femme, d'épouse, de lionne de mon entreprise. J'ai un sourire doux vers la demoiselle. Ses cheveux sont roux, ses yeux aux longs cils font se tordre quelque chose en moi. Un désir profond et presque douloureux.

« Je n'ai pas besoin d'un homme pour mener ma famille !   » Les mains à plat sur la table, je m'élève au-dessus d'eux, la langue venimeuse et la rage au coeur. Mon époux est à mes côtés. Mon futur ex-époux. La mine du chien fidèle. Il m'aime. Comme jamais je ne l'aimerai. Il me suivra jusqu'au bout du monde, peu importe que je lui préfère les courbes féminines. « Jacob et moi allons divorcer. Non ! Vous n'avez pas votre mot à dire, vieux barbons.   » Je devance les cris de scandale des vieux du conseil de famille. « Mon père avant moi a su être chef. Il m'a appris à faire de même. Ce n'est pas parce que je suis mariée que je serai meilleure, au contraire. Sans enfant et sans attache maritale, je serai plus libre que jamais pour exterminer les ombres qui nous veulent du mal ! Je suis meilleure qu'aucun d'entre vous, que ce soit en politique, en stratégie ou en combat ! Osez dire le contraire !   » Quelques secondes de flottement, où je crains qu'ils rétorquent. Le silence m'affirme. « Je suis déjà à la tête de l'entreprise. Laissez moi prendre la place de mon ex-mari. Laissez moi vous montrer combien une femme peut être implacable, ferme et charismatique qu'un homme. » Ma bouche est pâteuse. Je tremble, et j'espère que personne ne le voit. Un applaudissement. Puis d'autres. Salue t-on ma bravoure, mon idiotie, mes belles paroles ? Je souris, l'air sûre de moi. Je crois que je viens de les convaincre, et qu'à présent, je pourrais faire route seule, aux yeux de tous. Me délester de Jacob, de ses désirs masculins et de ses attentes trop minimes pour notre clan. J'ai toujours rêvé tellement plus haut que tout le monde ...

« Tourne-toi » je souffle et j'ai un sourire en voyant ses cheveux s'éparpiller autour de son si joli visage. Je caresse l'arrête de son nez. « As-tu honte ? Regrettes-tu ? » Je n'attends qu'une seule réponse. « Non, bien sûr que non, Clarissa.   » « Bien. On peut recommencer alors » je glisse avec un sourire coquin. Dans un éclat de rire partagé, nous nous enfouissons sous la couette. C'était la première fois de ma vie où une relation me semblait aller d'elle-même. Elle ne fut que la première. Il y en eu d'autres. Catherina, Maëlle, d'autres dont les noms se perdent, au fil de mes chasses et de mes nuits. Mes insomnies ne m'ont jamais autant servies. J'assumais enfin qui j'étais, et j'étais heureuse. Et puis, je l'ai rencontrée.
Lilith.

Nous avions un rendez-vous dans un centre de biologie pour, officiellement, élargir les horizons de l'entreprise. J'avais encore le goût de la cigarette sur mes lèvres, les doigts engourdis du froid du dehors, quand je l'ai vue. Rousse. J'ai toujours eu un faible pour les rousse. Belle, vraiment belle. Je l'ai désirée au premier coup d'oeil. Je l'ai appréciée au premier mot. Je l'ai aimée à la première caresse. Nous n'étions pas un couple. Ou peut-être que si. Je ne m'étais jamais posé la question, jusqu'à ce qu'elle disparaisse.

Dire que j'ai redoublé d'efforts pour la retrouver serait un euphémisme. Jusqu'à croire qu'elle m'avait simplement quitté. Depuis ma rouquine Lilith, je suis plus méfiante, et mes relations ne sont plus publiques. Un mois, deux, trois. Les créatures qui continuent de répandre leur vie à mes pieds, et ma rage qui ne s'éteint pas. J'ai soif de violence que la nuit m'apporte sur un plateau d'argent. Le monde dans une main, le revolver dans l'autre, je serai la justice souillée de sang.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 677
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Lun 26 Oct - 20:59

*cache sa faucheuse et sa vampirette* Je veux vivre.
Allez remplis nous tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 4
DATE D'INSCRIPTION : 26/10/2015

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Lun 26 Oct - 22:18

Tu vivras SI JE VEUX.

Bon me reste l'histoire, je finis demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 109
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Mar 27 Oct - 9:17

Re-bienvenue . Comment ça elle possède des félins et en voudrait d'autres ? Non, les change-peau ne sont pas des jouets . /cache toutes les bestioles dans sa poche, loin de la taxidermiste/. Ce personnage que tu prépares . Chasseuse qui piétine son monde . ET CET AVATAR !


    HIRAETH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 92
DATE D'INSCRIPTION : 09/10/2015
Localisation : PARIS ET SES ENVIRONS.

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Mar 27 Oct - 11:19

CE DC
Re-bienvenue chez toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Mar 27 Oct - 11:56

rebienvenue.
sarah est tellement zfihfuiofizhoifob pis ce personnage que tu prépares, au risque de répéter ce qu'ont dit les autres... c'pas humain de faire des perfections comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 108
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2015

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Mar 27 Oct - 12:07

Elle est à moi, elle, laissez-moi la tuer proprement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 264
DATE D'INSCRIPTION : 10/10/2015

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Mar 27 Oct - 15:38

à toi.
rlly.


Tu tentes d'enchaîner quelque chose de plus gros puissant que toi, ma petite.

Merci pour vos gentils mots. Je vous ouvrirai mes bras et mes liens dès que je finis l'histoire CE SOIR DONC. #a hâte de rentrer pour finir l'histoire, boudiou.

ET NOUS SOMMES D'ACCORD. PAULSON IS A GODESS. (merci à Lilith de m'avoir convaincu de la prendre elle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 281
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Mar 27 Oct - 15:44

Lilith est une Lilith voilà
Je ne sais absolument pas pourquoi mais je pensais que Clarissa était une gargouille et après j'ai réfléchi et je me suis dis que Priam était déjà une gargouille Peut-être parce que Cat lui ressemble à Clarissa Du coup si vous avez un lien, Hyacinthe va fuir ces deux méchantes parce qu'elles ont pas le droit de tuer des innocents comme ça, ça va pas ! Une chasseuse humaine, quelle honte En vrai j'adore déjà ton personnage, il est tellement dynamique et un peu folle j'adore, j'ai hâte de voir vos rps avec Lilith et ta plume toujours aussi sublime faut arrêter avec les perfections
Re-bienvenue chez toi


Les plaies
Elle rêvait de devenir invisible : tout voir, tout entendre, tout apprendre, sans que rien de palpable ne signalât sa présence. Elle ne serait plus qu'une onde, un souffle, un parfum peut-être, rien qu'on pût toucher ou attraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 109
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   Mar 27 Oct - 20:50


BIENVENUE CHEZ TOI

UNE CHASSEUSE. UN MONSTRE. UNE MECHANTE     Et dire que tu hésitais entre deux créatures, pour finalement faire un sac de chair et d'os  . Plus aisé à dévorer  . Une grande famille qui injecte de l'argent dans tous les domaines, et ceci pour mieux cacher ses activités, j'aime l'idée  . Et ce personnage, cette nana qui serait prête à assassiner une armée d'hommes  . J'ai hâte de voir ce que ça va donner en rp, et surtout les retrouvailles avec Lilith-mademoiselle-caprice  

Félicitations, tu es validé(e). Avant de franchir les portes de Florence, voici quelques conseils qui pourront t'aider à survivre. D'abord, il te faut VÉRIFIER TON AVATAR DANS LE BOTTIN pour avoir la certitude qu'aucun double, maléfique ou bénéfique, ne vienne te voler ton visage. Ensuite, tu peux aller CRÉER TA FICHE DE LIENS ET DE RPS afin de ne pas terminer en âme noire et solitaire. Pour ce faire, tu peux aussi CRÉER UN SCÉNARIO et peut-être retrouver un visage de ton histoire, une personne avec qui survivre et mourir dans ce chaos. Enfin, si tu veux te détendre et oublier les sombres mémoires du passé, tu peux aller FLOODER avec les autres florentins. Mais n'oublie pas, il faut toujours se méfier de son voisin, ici. Alors, bon courage et bon jeu.



    HIRAETH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)   

Revenir en haut Aller en bas
 
WE ARE THE WARRIORS ☩ Clarissa Asrielle-Léona de Barthélémy (UC)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warriors of Japan - MMP
» Samuraï Warriors 3
» [DCA 2011][40K] 6000 pts d'Iron Warriors
» Dynasty Warriors Online PS3
» Dynasty Warriors DS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA RONDE DE NUIT :: AUTOUR DE MOI LES FOUS :: LE METRO :: DESTINATION ATTEINTE-