AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 
(M/F) CHRYSALIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 109
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: (M/F) CHRYSALIS   Lun 12 Oct - 18:21


LOSE YOUR SOUL


I saw something sitting on your bed,
I saw something touching your head
In the room where you sleep
You better run, you better hide
There's something in the shadows, In the corner of your room
A dark heart is beating and waiting for you


Le croquemitaine. Une ombre dans la chambre, des pas sur le plancher, ça résonne quelques nuits, d’une présence à ses côtés. L’enfant laisse pendre un bras dans le vide, la main comme offrande pour ce qui se trouverait sous le lit. Curiosité. La première fois, c’est une morsure, juste quelques gouttes de sang sur un doigt, elle n’hurle pas, mais se réfugie sous la couette, effrayée et intriguée. Enfant trop téméraire. Quelques nuits plus tard, la main effleure une peau, glacée, supposition que le monstre vit réellement la dessous.

« Tu restes toujours sous mon lit ? Tu as peur de sortir ? » Qu’elle ose, une nuit. Peluche contre elle, protection sommaire. Le monstre ne répond pas. Peut-être qu’il n’est pas bavard, ou qu’il n’est pas là. Chaque soir, elle recommence, parle, cherche à attirer l’attention de ce qui vit en dessous. Le silence. Personne pour donner vie à ses fantaisies. Jusqu’au 31 octobre. « C’est Halloween, tu as le droit de te montrer ? » Il n’est pas dérobé à son regard, il est juste devant elle, figé dans les ombres. « Tu vas être déçue d’apprendre que je n’ai pas six bras, ni trois yeux et encore moins des dents aussi tranchantes qu’un tigre » Une voix qui se faufile dans la chambre, un serpent qui s’enroule, elle sursaute la petite, ne s’attendait pas à recevoir des mots. Un rire pour défense. « Vous n’êtes pas très effrayant pour un monstre » Rubens s’arrache à l’obscurité, un pas sous la lampe. « Vous n’avez pas vos yeux ? Ca ne doit pas être pratique pour attraper les enfants » Les dorés sont absentes. Aveugle. Un rire résonne doucement, dissonant, comme ayant été enfermé depuis de trop longues années. « Les battements de cœur, l’odeur, je n’ai pas besoin de voir pour capturer mes futurs repas » L’enfant s’approche, tend une main dans le vide. « Tu vas me manger ? » Sourire charmant. Naïveté et courage mélangés qui lui plaisent assez pour ne pas la dévorer de suite. « Plus tard peut-être »


La figure de l’enfance. Elle y croit à ce terrifiant qui se faufile dans sa chambre, les conversations entretenues avec toujours la peur de finir entre ses crocs. Espoir qu’il ne soit pas une chimère comme répètent ses parents. Puis l’enfance disparaît, laisse place à la réalité. Les monstres n’existent pas. Elle se persuade. Chasse les fantaisies. Grandir. Jusqu’à la révélation. ILS. Sursaut des souvenirs. Et si ? Une quête. Retrouver celui qui venait. Courir après le loup. Chaperon innocent.

- âge au choix
- homme ou femme, le lien s'adapte selon ce que tu préfères
- humain(e)



    HIRAETH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: (M/F) CHRYSALIS   Mer 14 Oct - 14:43

Bonjour/bonsoir
Je suis tombée sous le charme de cette idée pleine de mystère (je t'avoue avoir pensé à Monster & Cie en lisant en plus). J'ai pris la jolie Katie en avatar, j'espère que ce choix te convient sinon je peux facilement changer. Essaye de me manger, mignon petit monstre sous le lit - ESSAYE.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 109
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: Re: (M/F) CHRYSALIS   Mer 14 Oct - 15:01

Oh. VIENS PAR LA
/emporte la gosse et mange un morceau/

Par contre, je veux juste préciser une chose (vu que tu cites monstres et cie, qui était loin d'être ma référence ), elle n'a jamais pensé que le monstre était un jouet. C'est plutôt dirigé vers l'idée du chaperon-loup. La séduction par le danger, l'attirance pour ce qu'elle ne pourra pas contrôler . En aucun cas, elle ne veut lui casser les dents


    HIRAETH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: (M/F) CHRYSALIS   Mer 14 Oct - 15:08

Meh.    
Oh mais ne t'inquiète pas, j'ai bien cerné l'idée. J'ai pensé à Monstres & Cie avec le lit, le secret.. Bref toutes ces petites choses qui font de cette histoire une histoire légèrement attendrissante. Mais de mon véritable avis, j'ai pensé à Poltergeist, la véritable histoire du petit chaperon rouge (étrange coïncidence, hein ?) donc pas vraiment le même registre.    Tu peux te rassurer ; je n'aime pas les choses "cucu" et "amour, paillettes" donc tes envies seront respectées et toutes partagées.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la nuit je mens, à Paris je me fonds

MESSAGES : 109
DATE D'INSCRIPTION : 05/10/2015

MessageSujet: Re: (M/F) CHRYSALIS   Mer 14 Oct - 17:08

Ok Désolé si ça a pu te paraitre abrupt, mais je préférais te dire tout de suite vers quoi tendait le lien, car j'ai déjà eu des personnes qui partaient dans la mauvaise direction . Du coup, on va s'amuser


    HIRAETH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
la nuit je mens, à Paris je me fonds


MessageSujet: Re: (M/F) CHRYSALIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
(M/F) CHRYSALIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LA RONDE DE NUIT :: AUTOUR DE MOI LES FOUS :: LES PORTRAITS :: SCENARIOS PRIS-